Le chantier

La recherche est complétée par un volet pédagogique à destination de la dizaine d’étudiantes et d’étudiants participant à la fouille chaque année. En plus de l’apprentissage de techniques de terrain, au moins un moment au cours de la campagne de fouille est dédié à la formation scientifique. Ce temps est généralement organisé sous forme d’atelier autour du matériel archéologique (détermination des restes osseux, etc.). Une place importante est accordée aux étudiantes et étudiants peu ou pas expérimentés, avec trois objectifs :

  • Les sensibiliser aux particularités de la recherche en milieu naturel, parfois difficile d’accès.
  • Les amener à acquérir une autonomie de travail et les inciter à la prise d’initiatives, dans un contexte où le travail en équipe est une condition nécessaire.
  • Les accompagner progressivement vers la prise de responsabilités au sein de l’équipe.

Chaque année, environ la moitié des bénévoles présents sur le terrain sont ainsi des étudiantes et étudiants de licence dont la participation constitue une première expérience de fouille. Une part des bénévoles arrive également de cursus autres que l’archéologie afin de permettre une diversité d’expériences.

Fouille en cours dans le secteur 2. © Brice Lebrun
Fouille en cours dans le secteur 2. © Brice Lebrun